« Va-t-en » ou « va-t’en » ?

Le t qui résulte de l’élision du pronom « toi » après un verbe à l’impératif accompagné de « en » est précédé d’un trait d’union et suivi d’une apostrophe.
En revanche, le t placé entre une forme verbale de la troisième personne et un pronom personnel est, lui, encadré de deux traits d’union.
On écrira donc : Va-t’en ! Où va-t-il ?