« Il pleut averse » ou « il pleut à verse » ?

L’expression s’écrit « il pleut à verse », avec « à verse » en deux mots pour dire qu’il pleut beaucoup.

À ne pas confondre donc avec « averse » qui serait alors redondant puisque l’averse désigne déjà le fait qu’il pleuve.