« Coupe claire » et « coupe sombre »

Dans le langage forestier, « faire une coupe claire » consiste à couper un grand nombre d’arbres afin de donner de la clarté. Une « coupe claire » est donc plus sévère qu’une « coupe sombre » qui, elle, consiste à couper peu d’arbres. Ces expressions, désormais utilisées dans le monde de l’entreprise, sont souvent employées à contresens. Retenez donc que les coupes claires dans les budgets alloués à un projet sont plus à craindre que les coupes sombres.

Share on facebook
Share on linkedin